Le Boutignon : un vieux cépage bordelais oublié

Le Boutignon : un vieux cépage bordelais oublié

Le Boutignon est un ancien cépage planté dans le vignoble bordelais avant la crise du phylloxéra de la fin du XIXième siècle. Aujourd’hui il est connu sous le nom de Pardotte.

Il est notamment cité dans le Dictionnaire encyclopédique des cépages de Pierre Galet (Hachette – 2000) :

« BOUTIGNON m
Boutignou.
Selon Levadoux, « cépage noir individualisé du Blayais, apparenté au sémillon par le feuillage. Comme il en est pour le nom de toutes les formes peu connues celui de boutignon peut être appliqué à divers cépages rares et non identifiés localement. »

BOUTIGNON BLANC m
Synonyme de la malvoisie jaune, d’après Pulliat »

Il est aussi décrit “Gros et Petit Boutignon” dans l’édition de 1874 du Bordeaux et ses vins de Cocks et Féret comme étant une variante blayaise du Pignon.

Extrait de la description du cépage Pignon dans l’édition de 1898 :

« SARMENT couleur acajou et dur. – FEUILLE d’une couleur vert pâle, à cinq lobes ; face intérieure duveuteuse.
GRAPPE cylindrique peu allongée dans la variété appelée Petit-Pignon qui est la plus répandue, allongée dans la variété appelée Gros-Pignon. – GRAIN serré, oblong, égal, moyen ou gros, suivant la variété. – PEDONCULE et PÉDICELLE verts.
Un sol fort, argilo-calcaire, doit lui être donné de préférence. – MATURITÉ un peu tardive, analogue à celle du Cabernet-Sauvignon. – VIN ordinaire ; ce cépage charge beaucoup.
Le Pignon a aussi une résistance très grande, sinon absolue, à l’anthracnose, au mildiou et à la coulure. »

[…]

«  1. M. Pulliat, professeur de viticulture à l’institut national agronomique de Paris, connaît le Pignon sous le nom de Sauvignon-Noir. »

Ce vieux cépage est aujourd’hui rare (quelques hectares dans le Bordelais en 1988) mais nous avons bon espoir d’en trouver quelques plants afin de tester ses aptitudes culturales sur nos terroirs calcaires à astéries de l’Entre-Deux-Mers. A bientôt pour des nouvelles de notre quête du Boutignon !

1 Commentaire
  • BUETAS Jean Luc
    Posté à 16:12h, 24 juillet

    Je suis œnologue dans le Blayais et je cherche depuis quelques temps un ou quelques pieds de ce cépage rouge (et blanc s’il y a). Je suis preneur de toute info.